Mon panier

Votre panier est vide.

You're currently on:

 

Les plantes « alliées » de nos bronches

Tracas de saison - Défenses immunitaires

L'aunée, le hêtre commun et le thym peuvent être utiles contre le catarrhe des bronches

La saison hivernale et son froid mettent à dure épreuve la santé des voies respiratoires et tout particulièrement celle du nez, de la gorge et des bronches. Souvent, il suffit d'un coup de froid ou d'une brusque variation de température pour souffrir de tracas tels qu'une toux ou un rhume qui, s'ils sont négligés, peuvent causer une accumulation de catarrhe et évoluer en une bronchite incommodante.  

Depuis l'Antiquité, on a toujours attribué un rôle très important aux plantes dans le cadre du maintien du bien-être de l'Homme ; ceci dit, en hiver, quelles sont les herbes le plus à même de renforcer les fonctions fluidifiantes des bronches ?  

Trois plantes sont très souvent utilisées en phytothérapie pour lutter contre les problèmes typiques de la saison froide. Les voici :

Utilisation des plantes dans les produits naturels

L'aunée (Inula Helenium) est une plante herbacée pérenne aux fleurs jaunes voyantes dont on utilise les racines comme remède naturel pour renforcer la fluidification des sécrétions bronchiques.

Toutefois, l'utilisation de l'aunée en phytothérapie remonte à une époque très ancienne : en effet, les grecs et les romains avaient pour habitude de la consommer après de somptueux banquets pour ses propriétés digestives reconnues, de plus, dans les écrits de nombreux auteurs ainsi que dans les différents « livres de recettes » pharmaceutiques de l'Antiquité, l'aunée était également citée comme remède contre la toux pour ses propriétés apaisantes et expectorantes.

En plus de l'aunée, une autre plante permettant de renforcer les fonctions fluidifiantes des bronches est le hêtre commun (Fagus sylvatica), dont les différentes parties sont utilisées avec des méthodes et à des fins différentes. On extrait du goudron végétal la créosote officinale, entrant dans la préparation de nombreux sirops et compléments alimentaires spécifiques ayant des propriétés expectorantes.

En revanche, une plante que l'on connaît très bien dans le domaine culinaire mais néanmoins très utile également dans le domaine de la phytothérapie est le thym aromatique (Thymus vulgaris). En effet, cette herbe, appartenant à la famille des Labiate et poussant sur des terrains plutôt arides, possède des effets similaires à ceux de l'aunée et du hêtre commun sur le processus de fluidification des sécrétions bronchiques.

Les parties utilisées en phytothérapie sont principalement les feuilles dont l'effet expectorant provient de certains principes actifs de l'huile essentielle que celles-ci contiennent comme par exemple le thymol.

 


© Developed by CommerceLab
Comparer des produits

Vous n'avez pas d'articles à comparer.

There is no deal available.

Inscription à notre newsletter :

  • DONNEES PROTEGEES

  • PAIEMENTS FACILES ET SECURISES

  • RETOURS GRATUITS

  • EXPEDITION SOUS 72 HEURES

  • ASSISTANCE EN LIGNE

  • LISTE D’ENVIES

  • PRODUITS NATURELS

  • 100% MADE IN ITALY
Inscription à notre newsletter :

 
 

METHODES DE PAIEMENT
EXPEDITIONS